Message 73 : Septembre 2020

Sep 2020
21 septembre 2020

Dans le cadre de l’apprentissage « à vivre avec le virus », chaque stage prévu pose naturellement question ! Le premier critère est bien évidemment la possibilité de distanciation sur place, mais il s’en ajoute quelques autres, que j’étudie chaque fois minutieusement… J’ai en tous cas le plaisir de pouvoir maintenir les week-ends de formation à Monfavet et Tamié, tandis que celui de La Pommeraye sera confirmé en octobre (consultez les Actu) ; enfin, l’atelier de psalmodie envisagé en Suisse se déroulera en visioconférence collective  » Lyon-Fribourg « , le 28 novembre : une autre innovation pleine de promesses !

Durant cette période plutôt casanière, ce sont évidemment les travaux d’édition qui avancent le plus, et j’ai la satisfaction de progresser nettement sur les hymnes grégoriennes qui constitueront le second recueil marial. D’aucun diront que le projet s’éternise : c’est d’une part, qu’il s’avère difficile de faire relire des pièces initialement écrites en grégorien : toutefois, petite avancée, avec la redécouverte de deux transcriptions manuscrites que m’avait offertes sœur Marie-Albert, cithariste légendaire des années 80-90… D’autre part, les logiciels musicaux s’accommodent mal des musiques non mesurées, et dès qu’on veut ajouter une note c’est toute une histoire !…

Enfin et surtout, plusieurs de ces hymnes seront assorties de variations, et j’apporte un très grand soin à ce travail de composition, tout à la fois pour que ces additifs présentent un intérêt réel, et pour qu’ils s’inscrivent pleinement dans le style modal. Si j’avais publié ce qui me venait à l’esprit voici 3 ans, le résultat serait franchement minable, en comparaison avec ce que je parviens à écrire aujourd’hui, après m’être laissée – des heures durant – imprégner par le thème… Ainsi, une maturation vraiment indispensable !

Petit détour mensuel par la boutique : l’hôte de ces lieux vous propose ce mois-ci de découvrir les partitions d’un genre musical particulier (démarche que vous pourrez ensuite appliquer à d’autres genres)… Supposons que vous recherchiez le genre « Musique ancienne » (Moyen Age – Renaissance)…

Au plus rapide : dans la zone de recherche, à droite, saisir « Musique ancienne », et les résultats s’affichent immédiatement ! Cependant, ils peuvent être plus larges que les partitions (par ex., des audio). Aussi pour plus de précision, ou pour combiner avec d’autres critères, on peut aussi se laisser guider par les catégories de produits :

Etape 1 : Choisir Morceaux.
Etape 2 : Opter pour Titres à l’Unité.
Etape 3 : Niveau de difficulté ; vous pouvez afficher « Tout », ou limiter à l’un des 7 niveaux.
Etape 4 : Genre musical ! Austro-bavarois, Berceuses, etc. …parmi les 13 propositions, figure Musique ancienne – objet de la recherche.
Etape 5 (facultative) : Si vous utilisez une petite cithare, vous pouvez encore sélectionner selon le modèle d’instrument (6 ou 7 accords), pour écarter ce qui ne vous convient pas.
Bonne chance ! Et au plaisir de vous régaler…

Autres infos, autres émotions en octobre…

Message 72 : Août 2020

Août 2020
22 août 2020

Il ne se passe pas un courriel ou un coup de fil, sans qu’on me demande des nouvelles des web-sessions de cithare que j’ai proposées en juillet : la formule était tellement originale ! Alors, j’ai rassemblé ici quelques réactions côté élèves… tandis que côté prof, me viennent aussi plein de remarques et conclusions !

Tout d’abord : contrairement à tout ce que m’avaient prédit les personnes ayant vécu de nombreuses visio-conférences durant le confinement, les heures de web-session ne m’ont absolument pas fatiguée ! Les stagiaires géraient eux-mêmes leurs micros pour prendre la parole, se faire entendre ou non – ce qui m’a valu un contact avec l’écran et la souris des plus réduits, et la pleine forme du début à la fin !

Infiniment appréciable aussi, le confort d’être chez soi avec « tout sous la main » sans limitation de bagages : outre la possibilité d’envoyer au fur et à mesure les partitions bien adaptées, cela m’a permis entre autres d’organiser une veillée culturelle insolite, en puisant dans ma documentation…

Sur le terrain pédagogique, vues les limites du système en matière de transmission sonore, l’expérience était des plus originales : les participants se sont déclarés stupéfaits de mes intuitions sur leurs avancées ou difficultés… Une prouesse que je n’aurais certainement pas pu mener à bien en début ou même milieu de carrière… Et au final, stupéfaction tout aussi grande d’entendre plusieurs affirmer qu’ils avaient appris plus qu’à une autre session !

Bien sûr pour les rencontres, tout le monde est d’accord : rien ne remplace une session en live ! Pourtant, j’ai eu la joie immense de constater que les temps de convivialité planifiés avant et après les cours ont parfaitement fonctionné, permettant l’avènement d’une ambiance hyper sympa entre stagiaires, au point que le dernier jour on eut peine à se quitter !

A présent, la question à l’étude est bien : avec ou sans pandémie, faudra-t-il renouveler ? pour des sessions, des journées, des cours réguliers ? …Réflexion en cours…

Petite astuce que je partage aujourd’hui pour ne pas oublier d’ici l’été prochain : un réservoir d’eau glissé sous chaque cithare avant le départ en vacances par temps de canicule… Au retour, accordage impeccable !

Revenons au site tout neuf : la visite de la boutique vous emmène ce mois-ci côté DVD, rayon qui a déjà suscité divers achats : il s’adresse aux citharistes non point sous l’angle technique, mais harmonique (ainsi les guitaristes, pianistes et accordéonistes sont également concernés !). Point commun entre tous : désir d’apprendre à choisir les accords, pour accompagner chant ou mélodie… Grâce aux 5 DVD (le premier, gratuit, servant de test), chacun peut suivre cette formation à son rythme, l’approfondir, la remâcher – notamment après la formation reçue en stage…

De tels DVD ont été réalisés justement parce que la formation à l’harmonie est rarement proposée en stage, et qu’en écoles de musique elle vise exclusivement l’écriture pour plusieurs voix, avec un niveau autrement difficile ! Je vous attends donc pour le premier cours…

Autres infos, autres émotions en septembre…

Message 71 : Juillet 2020

Juil 2020
19 juillet 2020

Au 2e mois après la mise à jour du site, je continue à me sentir comme dans une « ère nouvelle…»… Et d’abord, merci aux visiteurs qui ont exprimé enthousiasme et compliments, tant par des témoignages publics que des messages personnels. Mais bien sûr, je demeure consciente qu’il subsiste des points à affiner du côté des liens, et quant à l’alimentation de la page Facebook qui a eu le mauvais goût de se gripper justement en cette période : dommage… Patience ! Twitter demeure heureusement opérationnel pour vous signaler en temps réel toutes mes actualités.

Côté réseaux sociaux – plusieurs le savent déjà – je franchis coup sur coup un 2ème cap en cette mi-juillet, avec la mise à disposition de mes albums sur Deezer. Une demande formulée de longue date par la génération connectée, qui j’espère sera au rendez-vous… Et il me semble opportun de rappeler ici que chaque clic sur ma chaîne ou mon profil améliore leur référencement : je compte sur vous !

Malgré les hauts et les bas de la crise sanitaire, j’ai le plaisir de sentir un léger frémissement pour la reprise de mon activité, notamment du côté des EHPAD : et je dois dire que c’est pour moi une immense joie, encore plus en termes relationnels que professionnels. Tous ces aînés rencontrés au fil des mois étaient devenus de vrais amis, que ma pensée a rejoints mille fois durant la période du confinement. Pour les autres concerts, restons prudents… tandis que pour les stages, l’automne devrait permettre certaines réalisations.

Enfin j’ai l’intention, durant un certain temps, de consacrer quelques lignes de ce « Message du mois » à la visite de tel ou tel rayon de ma nouvelle boutique

Commençons par un petit tour côté Services : catégorie inattendue et quelque peu hybride, destinée aux citharistes, puisqu’elle propose :

• Du papier 110g (légèrement cartonné) pour l’impression des partitions ;
• Quelques Diagrammes pour cithare ;
• Ma disponibilité pour des travaux d’Harmonisation que vous pouvez me confier (tant pour la cithare, que pour des chœur de 3 ou 4 voix) ;
• Moins populaires mais malgré tout justifiés, les frais de Commission sur envoi électronique, et les modalités de régularisation de mes Droits d’auteur
…Des petites bricoles en somme, mais qui ont toute leur utilité !

Autres infos, autres émotions en août…

Les journées Cithare en 2020-2021

Juin 2020
29 juin 2020

Pour l’épanouissement personnel, la prière, la liturgie… Pour s’initier, ou faire le point de temps en temps…
Tous niveaux – 1 jour, 2 jours, 3 jours… Au choix ! Dans un climat fraternel et spirituel.

Avignon (Montfavet) : 25-26-27 sept. 2020 ; 12-13-14 mars 2021

Abbaye de Tamié (Savoie) : 16-17-18 octobre 2020

Anjou (La Pommeraye) : 6-7-8 novembre 2020

Bourges (Saint-Doulchard) : 12-13-14 février 2021

Plus d’infos : cliquer sur le lieu du stage…
Inscription : bulletin en dernière page du doc PDF.

Message 70 : Juin 2020

Juin 2020
09 juin 2020

Eh oui amis internautes, vous êtes bien sur maguycithare.com, mais tout remis à neuf – et voilà le travail titanesque qui m’occupait depuis dix-huit mois… Sans doute me direz-vous : pourquoi consacrer tant de temps à Internet, au détriment de la musique ? Hélas, le monde moderne ne nous laisse pas le choix : le Web évolue sans cesse, périmant ce qui nous semblait si bien fonctionner… Celui qui ne suit pas est condamné à disparaître : il faut donc bien « y passer » une fois de temps en temps… Mais oublions cette période fastidieuse, et laissez-moi plutôt vous faire les honneurs de mon nouveau domaine !

Dès la page d’accueil, la rénovation du design comme du langage ne vous aura pas échappé, ni celle de la présentation des menus : puis vous avez retrouvé les pages Concerts (publics et à domicile), Enseignement (en cours et stages), Maguy et la cithare, avec leurs audios et leurs vidéos, qui avaient fait dire à une internaute en 2014 : « J’ai parcouru ce site comme un beau livre ! » Impression à vérifier par vous-mêmes… et si vous confirmez, reprenez l’expression pour faire connaitre largement le site !

Après quoi, le chemin des Actualités demeurera votre parcours habituel : qui pour savourer le message et les audios mensuels, qui pour s’informer des prochains stages et concerts – Avec sans doute prochainement, des innovations mises en œuvre pour déjouer les contraintes de la situation sanitaire…

Enfin et surtout, la boutique a été l’objet de tous mes soins : une nécessité compte tenu du nombre important de mes produits… et une belle opportunité du fait des multiples outils de recherche désormais existants, et tellement plus performants.

Au cas où vous craigniez de vous égarer dans cet univers très contemporain, consultez sans modération l’Aide toute didactique que j’ai rédigée spécialement pour accompagner les néophytes – tant pour la recherche des produits, que pour les phases d’achat et de téléchargement (et j’ai le plaisir de préciser que le site accepte désormais les règlements par chèque ou virement).

Aux citharistes, les partitions et docs pédagogiques ! Aux fans de cithare, les CD et audios… Mais vous le savez : l’activité Maguy Cithare, c’est aussi du chant et des psaumes, interprétés et enseignés… Bref, chacun a de quoi se régaler – et ce faisant, de quoi soutenir efficacement mon activité en cette période que l’on sait difficile pour les artistes.

Enfin une info technique importante : le nom de domaine demeure bien www.maguycithare.com, mais le suffixe « http » datant de 2014 est désormais inopérant, remplacé par « https » qui est le propre des sites sécurisés. Ceci pour expliquer éventuellement que les divers liens que vous aviez pu conserver vers la boutique ou les Actu ne fonctionnent plus ; c’est https://www.maguycithare.com qui devra désormais figurer dans vos favoris ou marque-pages.

Autres infos, autres émotions en juillet…

Message 69 : Mai 2020

Mai 2020
25 mai 2020

Je me trouvais en stage à Bourges, ce week-end des 29 février et 1er mars où la France découvrait avec stupeur qu’elle comptait 56 cas de corona virus, et où il a fallu remplacer les joyeuses embrassades de l’arrivée par de sincères salutations pour le départ…
À la veillée du samedi, tandis que j’offrais aux citharistes et à leurs invités ma traditionnelle prestation instrumentale et vocale, tout en considérant cette petite troupe attentive et heureuse du moment je fus traversée par un pressentiment : « ce temps béni que nous vivons depuis près de deux cent stages et autant de week-ends, ne se retrouvera plus… avant un long temps. »Je continuai à jouer sans mot dire… et la motion intérieure se reproduit deux ou trois fois…

Nous voici donc au cœur de ce « long temps » où tout doit être repensé, remodelé, et les pages « Actu » vous en font prendre la mesure, à travers l’absence de concerts et l’annulation regrettée des sessions de juillet ! Faut-il préciser que cette décision tient autant à mon état de santé, qu’aux exigences sanitaires imposées aux diverses hôtelleries…
J’ai aimé la réaction d’un cithariste parmi mes doyens, qui apprenant que son stage était remplacé par une Web-session, m’a répondu : « Quel dommage ! » …mais surtout – quel courage : « Je suis partant pour toute expérience pouvant servir la cithare ; même si ce n’est qu’un palliatif ! »
Citharistes, ne manquez pas de découvrir les Modalités des Web-sessions, avec leur dimension de convivialité qui a tellement plu lors du petit test réalisé avec quelques uns la semaine dernière…
Et vous amis internautes, n’y aurait-il pas dans la boutique Maguy Cithare l’un ou l’autre CD, ou recueil, ou doc à l’unité dont la publication vous aurait échappée ?… Ne serait-ce pas le bon moment pour rattraper votre retard, et une occasion efficace de m’aider à passer cette période difficile !

Quoi qu’il en soit, ceux qui ont bonne mémoire se souviennent certainement de l’annonce d’une grande nouveauté – c’était durant l’hiver 2019… Il est vrai que les nouveautés Maguy Cithare sont souvent des graines à germination lente, mais les préparatifs touchent à leur fin et ne sont heureusement pas concernés par la pandémie ! Ainsi je ne peux que vous conseiller de guetter ce qui se passe sur mon site… et vous dire à très bientôt !

Autres infos, autres émotions en juin…

Message 68 : Avril 2020

Avr 2020
24 avril 2020

Chaque année, avril est pour moi l’occasion de s’émerveiller de la douceur retrouvée des rayons de soleil, du chant des oiseaux, et de la tendresse du vert dans chaque paysage… et intérieurement, je repense au titre donné par Dom Robert d’En Calcat à l’une de ses tapisseries : « Avril, douce espérance »… ! Cette année le soleil est déjà incroyablement chaud, les oiseaux s’en donnent à tue-tête en l’absence de voitures, et à défaut du vert en centre-ville, je m’extasie sur le bleu du ciel et de la Saône qui accueille mes pas de promeneuses…

Oui, nous sommes tous et plus que jamais remplis d’espérance : pour une fin rapide de la pandémie, pour l’avènement d’un monde nouveau et surtout meilleur… A ces intentions nous jouons à perdre haleine sur nos cithares, et les progrès sont bien là !

En illustration, l’audio du mois

Je retiendrai de ce confinement les quelques citharistes qui se sont risquées – parfois après des années d’hésitation – à demander une leçon à distance, et qui ont pu constater que l’obstacle technique n’avait rien d’infranchissable, ni l’émotion de jouer en présence du professeur… Les retours mettent l’accent sur le profit de la pédagogie, et l’immense bonheur d’un moment musico/amiccal partagé !

Mon travail d’adaptation de berceuses pour la cithare a été si fructueux, qu’il se décomposera finalement en deux recueils, distinguant les classiques et les traditionnelles – et le premier est en passe de partir chez l’imprimeur… Mais je ne cache pas que les prochains mois ne s’annoncent pas sous de bons augures pour une profession comme la mienne, avec d’une part la difficulté à maintenir les stages prévus, à organiser des concerts, et surtout la probable impossibilité de reprendre avant longtemps les prestations dans les EHPAD.

Aussi je remercie par avance tous ceux qui répondront favorablement à mes futures propositions et initiatives, qui pour plusieurs risquent bien de passer par le Web… Et je lance plus spécialement un appel aux lyonnais pour être véhiculer sur les lieux des prochains stages, du fait des précautions sanitaires particulières que je dois prendre (avec possibilité de réduction voire gratuité du stage).

Autres infos, autres émotions en mai…

Message 67 : Mars 2020

Mar 2020
18 mars 2020

A l’aube de ce printemps qui pour un certain nombre d’entre nous va nous narguer depuis l’extérieur, je suis plus que jamais résolue à vous partager les heureux événements du moment…
Le premier, c’est d’avoir retrouvé au stage de février une cithariste qui y était venue pour la première fois en 2019, sans rien connaître de la musique… Je l’avais vue ramer pendant les trois jours sur mon recueil Sol-cithare (conçu pour apprendre les notes en même temps que l’instrument), sans rien pouvoir faire d’autre que de l’encourager ; mais j’avoue qu’en la voyant repartir je n’aurais pas donné cher de son avenir musical, du moins si elle ne se rapprochait pas d’autres citharistes ou professeurs…

Première surprise : elle se réinscrit en 2020 ; et stupéfaction : elle s’est tellement passionnée pour la cithare, que travaillant assidument une heure par jour elle a absorbé non seulement Sol-cithare, mais encore les deux autres recueils que je préconise aux débutants ! Juste quelques passages à reprendre rythmiquement, sans trop de peine grâce à son bon sens musical… mais dans l’ensemble, c’est tout à fait prodigieux !

…Je ne les compte plus, les néophytes qui se sont mis en route avec cette méthode spécifique et ont atteint les plus haut niveaux – au point qu’on ne puisse plus les distinguer des musiciens de longue date… Mais là, j’avoue que les conditions sont vraiment hors du commun ! Ainsi je ne le dirai jamais assez : avec Sol-cithare, n’hésitez plus à débuter la cithare, et même la musique… mais plutôt quand même, sans négliger les cours…
Moi aussi je travaille assidument et avec bonheur, sur mon prochain recueil qui sera consacré aux Berceuses . Et je peux déjà attester que c’est un univers fascinant, aussi bien par les œuvres des grands compositeurs que par les traditionnels populaires… Outre les procédés d’écriture – dont la mise en parallèle est tout à fait passionnante – il me plaît de vous partager un constat étonnant : l’auriez-vous cru ? toutes les berceuses sont écrites en mode majeur ! Quelle douce lumière entoure les berceaux !
Enfin comment ne pas rappeler que la boutique Maguy Cithare est ouverte pour vous aider à occuper vos longues soirées de printemps… Et surtout ne manquez pas l’audio du mois : petit cadeau à mes amis internautes, plus conséquent qu’à l’ordinaire…

Autres infos, autres émotions en avril…

HAUT