Message 58 : Juin 2019

Le scoop de cette fin d’année – qui devrait en réjouir plus d’un – c’est que à peine 18 mois après les CD Kinodies, j’ai repris mon bâton de pèlerin côté studio d’enregistrement, et cette fois pour du grand classique !

Souvenez-vous : le dernier album de ce style datait de 1995… alors il était temps de diffuser ces joyaux de la grande musique découverts dans l’intervalle, que la cithare met si admirablement en valeur… Au menu : l’Arioso, le Lento et bien d’autres – dans une alternance de chants accompagnés et pièces instrumentales.

Maguy_enregistrement.
Cette fois, je n’avais pas oublié l’appareil de photo les jours de prise de son ! …D’aucun seront impressionnés par la quantité de micros déployée : mais l’art de capter, mixer et mettre en valeur la sonorité de la cithare n’est plus à démontrer chez ce technicien – on l’aura déjà remarqué à l’écoute des Kinodies…

Pour ma part je ne me formalise pas tant des micros, que de ces mitaines qu’il me faut porter même au mois de juin pour ne pas heurter le bois ni coller aux cordes (heureusement, la canicule a eu le bon goût d’attendre que j’en ai terminé !)

Selon le protocole bien établi, chacun sait que le mixage, la jaquette et la duplication requièrent quelques mois… Alors patience !

Après ces journées bien occupées, j’ai enchaîné avec la semaine de la fête de la musique, particulièrement intense cette année : à peine le temps de placer quelques leçons, parmi 5 prestations en EHPAD… Et je dois dire, un bonheur qui ne se dément pas de jouer pour ces aînés tellement surpris et heureux de découvrir la cithare, et de chanter avec moi le répertoire de leur jeunesse…

Le Vigneron, Le vieux chalet, L’eau vive etc. : « Mais ça, ce sont des chansons qu’on n’entend plu, qu’on ne chante plus nulle part ! » s’extasiait une dame.

Une autre, originaire du quartier lyonnais où j’habite, est venue me demander si je connaissais la chanson « J’ai fait des pâtés place Bellecour » !!! Ma foi non, on se renseignera…

Et encore, le compliment de ce monsieur en fauteuil, ex chef de fanfare : « L’harmonie était au point, tout va bien ! »

Ailleurs enfin, c’est un Monsieur qui m’a gratifiée… d’un baise-main ! Le premier ma foi, à la fin d’un concert…

Partout, enthousiasme unanime des résidents… qui tous souhaitent bien me revoir au solstice d’hiver, pour chanter la Noël…

Autres infos, autres émotions en juillet !

Posté le mardi 25 juin 2019 dans Actualités