Notre bel instrument…

Cithare à accords :

C’est le nom exact de l’instrument pratiqué et enseigné par Maguy…

Cithare 5 accords

Cette cithare s’inscrit dans la grande famille universelle des cithares en tant qu’instrument à cordes tendues sur un résonateur sans manche.

De fait, il existe des cithares depuis l’Antiquité, dans nombre de cultures à travers le monde… Et celle que l’on nomme Akkordzither, née du folklore bavarois dans les années 1880, est l’une des formes les plus achevées, par sa tessiture mélodique et ses possibilités harmoniques.

La résonance quasi ininterrompue des cordes (de 49 à 120), conjuguée à la plénitude qui se dégage des accords parfaits, expliquent son charme tout à fait particulier.

La cithare à accords, elle-même, connaît de nombreux modèles, selon l’étendue de sa partie mélodique, le nombre de ses accords et le nombre de cordes par accords…

Maguy aide ses élèves à choisir une cithare

Facile ou difficile ?

La cithare est un instrument facile à aborder, dès les premières heures extrêmement gratifiant, voire enchanteur...*

Mais au-delà de son apparente simplicité, son niveau d'exigence est identique à celui de tout instrument – le déchiffrage à vue, la technicité des cinq doigts, la combinaison des deux mains, la qualité du toucher et l'expressivité ne pouvant s’acquérir sans entraînement et donc, sans un authentique suivi pédagogique.

Au terme du chemin, pour qui le souhaite, un possible niveau de virtuosité...

* La cithare peut être abordée à tout âge à condition de savoir lire la musique – les premières leçons pouvant s’appuyer sur la méthode d'apprentissage conjoint de " cithare et clé de sol " proposée au catalogue de Maguy.
Noter que la cithare est l’un des rares instruments accessibles à ceux qui ne peuvent utiliser certains doigts – seul le pouce gauche est incontournable.

Dernière mise à jour le 14 January 2014.