En cette période où je valorise les berceuses, voici L’enfant et la cithare… Une de mes compositions de jeunesse, après avoir expérimenté le pouvoir d’apaisement incroyable qu’exerce la cithare sur les tout jeunes enfants.

Absence d’accords, mais 2è voix, d’où richesse des résonances mélodiques qui se superposent. Et en final, heureux aboutissement sur le thème bien connu qui a même inspiré le grand Louis Vierne !…

Partition de niveau 5, qui peut aussi se jouer en musique d’ensemble – Disponible à l’unité, ou dans le recueil Cithare en Romandie.

..

En ce printemps si particulier, plutôt que la qualité habituelle, il me plaît de ressortir une archive d’il y a 2 ou 3 ans, malgré ses petites imperfections… N’a-t-elle pas tout le charme dont nous avons besoin ! Et je lui donnerai pour titre : Jeu avec les oiseaux !…

.

Posté le mardi 26 mai 2020 dans Actualités, Audios et vidéos du mois

Partitions de cithare et de chant :

  • • Comme annoncé, en préparation du stage de cet été, ou pour bercer et se détendre, le recueil Cithare en berceau, qui propose 12 berceuses du répertoire classique (dont 4 peuvent se jouer soit en solo, soit à plusieurs cithares).
    Pour cithare 6 accords et plus (2 pièces pour psaltérion 12 accords) ; niveaux 2 à 4 – avec options de simplification.
    .
  • • A découvrir : quelques extraits de la Berceuse de Dvorák pour piano – et oui, ce compositeur n’a pas écrit que la Symphonie du Nouveau Monde !… Partition de niveau 3, disponible à l’unité et dans le recueil Cithare en berceau.
    .
  • • Un bel inédit au rayon Chants, que certains auront peut-être déjà entendu en concert : le Psaume 132 – texte AELF, musique Maguy Gérentet (Oui, il est bon, il est doux pour des frères…) Pour cithare 12 accords – Niveau cithare : moyen/ difficile, niveau vocal : simple.
    .

En page « Prochains stages »

À découvrir : les Modalités des Web-sessions qui tiendront lieu de stage en juillet…

Posté le dans Actualités

Je me trouvais en stage à Bourges, ce week-end des 29 février et 1er mars où la France découvrait avec stupeur qu’elle comptait 56 cas de corona virus, et où il a fallu remplacer les joyeuses embrassades de l’arrivée par de sincères salutations pour le départ…
À la veillée du samedi, tandis que j’offrais aux citharistes et à leurs invités ma traditionnelle prestation instrumentale et vocale, tout en considérant cette petite troupe attentive et heureuse du moment je fus traversée par un pressentiment : « ce temps béni que nous vivons depuis près de deux cent stages et autant de week-ends, ne se retrouvera plus… avant un long temps. » Je continuai à jouer sans mot dire… et la motion intérieure se reproduit deux ou trois fois…

Nous voici donc au cœur de ce « long temps » où tout doit être repensé, remodelé, et les pages « Actu » vous en font prendre la mesure, à travers l’absence de concerts et l’annulation regrettée des sessions de juillet ! Faut-il préciser que cette décision tient autant à mon état de santé, qu’aux exigences sanitaires imposées aux diverses hôtelleries…
J’ai aimé la réaction d’un cithariste parmi mes doyens, qui apprenant que son stage était remplacé par une Web-session, m’a répondu : « Quel dommage ! » …mais surtout – quel courage : « Je suis partant pour toute expérience pouvant servir la cithare ; même si ce n’est qu’un palliatif ! »
Citharistes, ne manquez pas de découvrir les Modalités des Web-sessions, avec leur dimension de convivialité qui a tellement plu lors du petit test réalisé avec quelques-uns la semaine dernière…
Et vous amis internautes, n’y aurait-il pas dans la boutique Maguy Cithare l’un ou l’autre CD, ou recueil, ou doc à l’unité dont la publication vous aurait échappée ?… Ne serait-ce pas le bon moment pour rattraper votre retard, et une occasion efficace de m’aider à passer cette période difficile !

Quoi qu’il en soit, ceux qui ont bonne mémoire se souviennent certainement de l’annonce d’une grande nouveauté – c’était durant l’hiver 2019… Il est vrai que les nouveautés Maguy Cithare sont souvent des graines à germination lente, mais les préparatifs touchent à leur fin et ne sont heureusement pas concernés par la pandémie ! Ainsi je ne peux que vous conseiller de guetter ce qui se passe sur mon site… et vous dire à très bientôt !

Autres infos, autres émotions en juin…

Posté le lundi 25 mai 2020 dans Actualités

Chaque année, avril est pour moi l’occasion de s’émerveiller de la douceur retrouvée des rayons de soleil, du chant des oiseaux, et de la tendresse du vert dans chaque paysage… et intérieurement, je repense au titre donné par Dom Robert d’En Calcat à l’une de ses tapisseries : « Avril, douce espérance »… ! Cette année le soleil est déjà incroyablement chaud, les oiseaux s’en donnent à tue-tête en l’absence de voitures, et à défaut du vert en centre-ville, je m’extasie sur le bleu du ciel et de la Saône qui accueille mes pas de promeneuses…

Oui, nous sommes tous et plus que jamais remplis d’espérance : pour une fin rapide de la pandémie, pour l’avènement d’un monde nouveau et surtout meilleur… A ces intentions nous jouons à perdre haleine sur nos cithares, et les progrès sont bien là !

En illustration, l’audio du mois

Je retiendrai de ce confinement les quelques citharistes qui se sont risquées – parfois après des années d’hésitation – à demander une leçon à distance, et qui ont pu constater que l’obstacle technique n’avait rien d’infranchissable, ni l’émotion de jouer en présence du professeur… Les retours mettent l’accent sur le profit de la pédagogie, et l’immense bonheur d’un moment musico/amiccal partagé !

Mon travail d’adaptation de berceuses pour la cithare a été si fructueux, qu’il se décomposera finalement en deux recueils, distinguant les classiques et les traditionnelles – et le premier est en passe de partir chez l’imprimeur… Mais je ne cache pas que les prochains mois ne s’annoncent pas sous de bons augures pour une profession comme la mienne, avec d’une part la difficulté à maintenir les stages prévus, à organiser des concerts, et surtout la probable impossibilité de reprendre avant longtemps les prestations dans les EHPAD.

Aussi je remercie par avance tous ceux qui répondront favorablement à mes futures propositions et initiatives, qui pour plusieurs risquent bien de passer par le Web… Et je lance plus spécialement un appel aux lyonnais pour être véhiculer sur les lieux des prochains stages, du fait des précautions sanitaires particulières que je dois prendre (avec possibilité de réduction voire gratuité du stage).

Autres infos, autres émotions en mai…

Posté le vendredi 24 avril 2020 dans Actualités

Partitions de cithare :

  • • Pour les fans de composition, Un jour dans tes parvis : pièce de style hébraïque inspirée du psaume 83 des Chants de psaumes et de Cithare, où l’on retrouve aussi quelques accents de Marcel Godard… Pièce qui a enchanté sans exception les quelques citharistes qui l’ont déjà travaillée. Disponible à l’unité, ou dans le recueil Kinodies 3 – Niveau médian.

.

  • • En préparation du stage de cet été, quelques extraits de la Berceuse de Chopin pour piano, à jouer seul ou en duo de cithare… NB : voici bien trente ans que je n’avais point transcrit ce grand compositeur ! Partition de niveau 3, disponible à l’unité (et prochainement dans le recueil Cithare en berceau).

.

  • • …Et je tiens à signaler également la Berceuse de Schumann depuis longtemps en ligne : première partition où j’ai recouru à la portée rythmique, en 2001 !… Niveau 2 – Disponible à l’unité, ou précédemment dans le recueil « 2e Cycle ».

.

Posté le mercredi 22 avril 2020 dans Actualités